A- A A+
Publié le 24/06/2019
Les bornes de recharges en copropriété comment ça se passe ?

Les bornes de recharges en copropriété comment ça se passe ?

Vous êtes tenté par l’achat d’une voiture électrique et vous vivez en copropriété ? Voilà comment ça se passe 

Tout comme le « droit à l’antenne », le « droit à la prise » ! Il permet à tout le monde d’installer, à ses frais, une borne de recharge en copropriété.
Il est obligatoire, et ce, depuis le 1er janvier 2012, d’équiper les parcs de stationnement clos et couvert des copropriétés nouvellement construites avec des bornes de recharge individuelles ou collectives.

En ce qui concerne les logements collectifs déjà construits, il est possible depuis le 1er janvier 2015 pour chaque habitant permanent d’en réclamer l’installation (mais bien sûr, toujours à ses frais).
Au moins 10 % des places destinées aux véhicules automobiles doivent être équipées, qu’elles soient communes ou non !

Quelle est la démarche à suivre ?

- Faire appel à un professionnel afin d’évaluer les travaux à prévoir.

- Effectuer une demande de travaux par courrier recommandé avec AR au syndic de la copropriété et au propriétaire du logement si vous êtes locataire. (fournir le détail des travaux et un schéma d’installation).

- Cette demande doit être étudiée par l’assemblée générale dans un délai de 3 mois maximum après réception.

Il est rare de voir les copropriétaires s’y opposer, mais s’ils le souhaitent, ils ont 6 mois après réception de la demande pour saisir le tribunal d’instance du lieu où se trouve l’immeuble d’habitation. Le seul motif de refus valable est l’impossibilité technique de mener à bien les travaux…


Il existe 3 types de bornes :

- La prise renforcée : visuellement c’est comme une prise domestique, sauf qu’elle est spécialement conçue pour effectuer une recharge de voiture. À partir de 80 € + coût d’installation, et son temps de charge dure entre 6 heures et 8 heures selon le modèle de voiture.

- La borne murale de type « Wallbox » : recommandée par la plupart des constructeurs automobiles. Le niveau de protection est optimal pendant la charge. Son coût d’achat est plus conséquent, au moins 500 € hors coût de la pose, mais son temps de charge est très rapide : entre 1 heure et 4 heures maximum. Pour les copropriétés, une borne collective « Wallbox » s’élève à 1 000 € environ.

- La borne de recharge collective : similaire à la Wallbox, mais plus imposante !

Les particuliers peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % au titre de la transition énergétique.
En copropriété, une aide complémentaire est aussi proposée via le dispositif ADVENIR qui couvre jusqu’à 50 % des frais dans la limite de 600 € pour un usage individuel et de 1300 € pour un usage collectif.

Alors, envie de rouler vert maintenant ? À vous de faire votre choix !