A- A A+
Le prêt à taux zéro : la fin en 2021 ?

Le prêt à taux zéro : la fin en 2021 ?

Qu’en est il du prêt à taux zéro ? Que va-t-il devenir lors des prochaines années ? Nous répondons à vos questions !

Le prêt à taux zéro a été créé en 1995 pour faciliter l’acquisition d’un bien par les primo-accédants et, financer l’accès à la propriété.  Depuis cette date, ses conditions d’accès ont évolué jusqu’à être renommé PTZ+.

Récemment selon un rapport commandé par le gouvernement, le prêt à taux zéro devrait prendre fin en 2021. Outre son coût (750 millions d’euros et 1,3 milliard pour l’Etat), le PTZ perdrait véritablement en efficience et ne pousserait pas à l’acte d’achat.

Ainsi, une étude révèle que le prêt à taux zéro n’aurait plus vraiment sa place au vu des taux d’intérêt bancaires de plus en plus bas.
De plus, l’utilisation de ce dernier aurait été divisé par 4 au cours des trois dernières années (122 408 en 2017 pour 29470 lors des 5 premiers mois de 2019).
Le prêt a déjà été menacé par un projet de suppression dès 2020, sur les zones détendues (l’offre de logement est suffisante par rapport à la demande). Toutefois, le 15 novembre dernier, les députés ont voté en faveur du maintien du PTZ jusqu’en 2021, dans le neuf en zone rurale.

Début décembre, les sénateurs ont voté le prolongement d’un an du PTZ, en zones B2 et C (Les zones sont les suivantes : Zone A : agglomération de Paris (dont zone A bis), la Côte d’Azur, la partie française de l’agglomération genevoise, certaines agglomérations ou communes où les loyers et les prix des logements sont très élevés ; Zone A bis : comprend Paris et 76 communes des Yvelines, des Hauts de-Seine, de Seine-St-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise ;
Zone B1 : comprend certaines grandes agglomérations ou dont les loyers et le prix des logements sont élevés, une partie de la grande couronne parisienne non située en zone A bis ou A, quelques villes chères, les départements d’Outre-Mer ;
Zone B2 : villes-centre de certaines grandes agglomérations, grande couronne autour de Paris non située en zone A bis, A et B1, certaines communes où les loyers et les prix des logements sont assez élevés, communes de Corse non situées en zones A ou B1 ; Zone C : reste du territoire.).

Dernière étape en 2020 : le vote de la Loi des Finances, « indispensable à l’équilibre des territoires », selon Jacques Chanut, membre du conseil économique et social.

D’ici là, consultez les différents liens pour vérifier si vos clients sont éligibles au PTZ :
 Sources :
Vous avez questions ? Pensez à en parler avec les équipes Agence Plus  !